Et pour ne pas le perdre, le "tata Cali chez Boulet" (n°7):