La première fois que j'ai rencontré Stan, il a montré du doigt sa chemise à rayures et je me suis dis "ah mé uii, un blogueur à chemise-à-rayures, c'est Stan !" Après, je l'ai suivi dans ses histoires fantastiques qui me portaient de Poe à Fred et qui m'entrainaient du surréalisme à la fantaisie la plus imprévue.
Bon alors comme on dit : oué, une fille  rayures, mais à quand un Stan à poil ?

Le Blog : Le Ravi
Le Site : La Rumeur d'Orléans