Cette semaine dans l'édito du Télérama, nous trouvons ceci :

Télérama 2012 - couverture de Hopper

Une profession de foi audacieuse ? Le pari de l'art ? C'est vrai que se risquer à montrer une peinture d'un auteur si peu connu du grand public risque de faire baisser les ventes... Télérama, tu me fait bien rire.

Bonus, quelques pages plus tard :

Télérama 2012 - couverture de Hopper