Ta mère en short (ou la rue à tes pieds)

Posté dans : Actualité /News | 0

Un type lorgne mes jambes dans la rue et, en passant près de moi lance :
« Ton compagnon est chanceux…
J’en mangerais et j’en remangerais »

J’avoue que la première partie de la phrase « pouvait » être gentille
Mais après je me suis un peu sentie comme un objet ambulant.

Et je suis rentrée chez moi alors que j’avais envie de me promener.

Metre

Ajout : le geste parfait d’un homme venant aider une femme harcelée :
http://www.neatorama.com/…/Anonymous-Hero-Immediately-Non-…/