“Les enfants, c’est comme les plans de fraisier, on les enveloppe dans la paille pour les protéger du froid et ils se tirent par les côtés” -Elisabeth Buchan-

Comments are closed

Tags
Archives