"Nid/Nest" - Exposition virtuelle
English version available here.

DE L'ABSTRAIT CONCRET DANS UNE GALERIE VIRTUELLE

Voici ma dernière série de peintures abstraites exposées virtuellement dans une galerie 3D !

Peintures, scénographie et textures par Cali Rezo
Modeling, rendu, montage et musique par Mina Pêcheux

LA GENESE DE MA SERIE

Il y a un an je cherchais de nouvelles inspirations pour mon travail lorsqu'arriva de façon impromptue dans ma boite aux lettres un message manuscrit annotant un passage extrait du livre de Bachelard "La Terre et les rêveries du repos". Ma voisine attentionnée avait repéré quelques phrases qui lui semblaient faire écho à ma peinture. De ses rêveries je suis passée à celles de Bachelard et j'ai redécouvert son oeuvre sous un autre jour. Sa "Poétique de l'Espace", entre autres, a mis les bons mots sur mes ressentis. Tout s'imbriquait au bon moment. De Bachelard à Deleuze en passant par les manifestes du Bokujinkai, j'ai passé l'été 2020 à lire et connecter ce qui devenait des évidences.



Mes peintures se sont retrouvées habitées par un nid imaginaire, tournant autour de son centre vide, contre-forme pleine de vie comme un oeuf. Comme un secret caché au milieu de l’abstraction mais à la vue de tous. Un paradoxe déroutant alors que j’ai toujours refusé de titrer mes peintures pour ne pas orienter l’imagination du regardeur.

Après plusieurs mois à travailler dans cette direction, j’ai senti que même en la déclinant comme une lettre aimée maintes fois calligraphiée, je risquais de tourner en rond, sans mauvais jeu de mot.

Retombant une fois de plus au cours de mes études quotidiennes sur l’art pariétal et rupestre, j’ai suivi ce filon quelques semaines. Les ocres des cavernes et des envies de terre ont fini par infiltrer mes rêves.

Ne souhaitant pas introduire dans mon processus créatif une peinture colorée, je me suis orientée vers le brou de noix que j’ai utilisé pour assombrir progressivement mes toiles. J’ai décidé de montrer concrètement l’évolution des teintes en déclinant 7 fonds, du blanc satiné au noir mat en passant graduellement par 5 nuances de bruns.

Sur ces fonds longuement travaillés, j’ai finalement déposé mes "nids" noir brillant, chacun se logeant dans les différentes carnations ; chacun reflétant le monde à sa manière.


LA MONSTRATION DE MA SERIE

Embrasser du regard 7 toiles de 100cm x 100cm nécessitant un espace que je n'ai pas, la question de l'exposition s'est rapidement posée. L'idée de simplement aligner mes peintures dans un couloir ne me satisfait pas. Puisque le virtuel permet de rêver, j'ai choisi d'imaginer une salle dédiée à la série. 


Cette partie du travail a été réalisée en duo avec Mina Pêcheux pour le côté technique (3D et montage vidéo). Je vous invite donc à suivre cette aventure avec le billet qu’elle a écrit à ce propos (clic).

L’aboutissement de ce travail est la vidéo montrée en début d’article. J’espère que cela vous a plu (: