On vous broie un orteil.
On vous tousse dans la figure.
On vous lâche une porte battante dans le nez.
Vous marchez dans quelque chose de tout à fait inqualifiable.
Vous évitez de marcher sur autre chose qui se met à vous conspuer férocement.
Vous êtes trempé de la tête aux pieds.

Quand la force d’impact de la réalité est quotidiennement très décapante,
vous pensez que la prochaine fois que quelqu’un vous dira d’un air sarcastique :
– C’est bien, ton ordinateur, mais il ne faut pas oublier de voir des vrais gens de la vraie vie…

vous rigolerez bien.



Comments are closed

Tags
Archives