A la poste, le guichetier a failli avoir une apoplexie en direct grâce à mon tas de petits paquets pour le KonkourKali. Donc en vertu de l’absence totale d’acceptation de la créativité dans cette administration, j’ai dû re-empaqueter les paquets dans de nouvelles enveloppes indestructibles à renforts renforcés et ce pour éviter de casser leurs machines (sic).
Ne vous étonnez donc pas de recevoir des paquets dans des paquets, on dira que c’est la mode.

Comments are closed

Tags
Archives