Depuis le 13 novembre 2015, j’ai fabriqué chaque jour une prière païenne avec des bouts de ficelle, du fin fond de mon atelier. Des capteurs de rêves pour brûler les cauchemars de ceux qui souffrent. Un geste dérisoire pour un monde qui n’a pas de sens : ça se tient. (Explications du projet ICI)
1. RESUME DU 1er EPISODE “Captons les mauvais rêves de la planète” – J + … après le 13 novembre Depuis le 13 novembre dernier, je fabrique chaque jour une prière païenne avec des bouts de ficelle, du fin fond de mon atelier. Des capteurs de rêves pour brûler les cauchemars de ceux qui souffrent. […]
Merci aux personnes qui sont venus hier à la seconde ouverture de mon atelier (: Merci à mon ami Hubert de Lartigue pour les photos ainsi qu’aux personnes qui ont partagé l’évènement sur les plates-formes sociales (DelphinE Le Berre, Laurent Gautier, Korz, Marie & ShuttheJuanup) Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
“Captons les mauvais rêves de la planète” : Depuis le 13 novembre dernier, je fabrique chaque jour une prière païenne avec des bouts de ficelle, du fin fond de mon atelier. Des capteurs de rêves pour brûler les cauchemars de ceux qui souffrent. Un geste dérisoire pour un monde qui n’a pas de sens : […]
Suite de mon projet “Captons les mauvais rêves de la planète” Depuis le 13 novembre dernier, je fabrique chaque jour une prière païenne avec des bouts de ficelle, du fin fond de mon atelier. Des capteurs de rêves pour brûler les cauchemars de ceux qui souffrent. Un geste dérisoire pour un monde qui n’a pas […]
Lorsque j’étais petite, je ne comprenais pas les religieuses priant pour la sauvegarde du monde du fin fond de leur couvent ; je me disais qu’elles seraient plus efficaces sur le terrain, à creuser des puits*. En grandissant, j’ai réalisé que chacun fait ce qu’il peut, à sa façon. Depuis le 13 novembre dernier, je […]
Archives
Tags