En ce moment, je fais de la peinture, de la vraie qui tâche. Monochrome mural, comme genre artistique. J’ai trouvé une peinture monocouche qui ne nécessite qu’environ 3 passages pour être clean. Vraiment bien. Je vais donc “me laisser porter par l’harmonie” comme ils disent.
Parfois, le mauvais goût prends tellement de place que ça en devient assez indécent. Mais comme disait Toulouse-Lautrec, “La peinture, c’est comme la merde ; ça se sent, ça ne s’explique pas”. Oui, chui d’une humeur de chiotte.
Pour ne pas voir un film mais rester quand même dans le cinéma : Prendre deux enfants. Un veut aller voir le film, l’autre pas. Y aller en courant après l’un et en trainant l’autre. Ressortir au bout de 20 minutes et attendre finalement celui qui trainait avec celui qui courait. Aller photographier le bar […]
Tags
Archives